mardi 10 décembre 2013

La Nostalgie de l'ange

"Les morts parlent vraiment aux vivants ; dans l'air qui flotte entre les gens, il y a les esprits, qui font leur petite révérence, et qui eux aussi, rient avec nous. Ils sont notre oxygène."

Le livre commence ainsi : "La boule neigeuse posée sur le bureau paternel contenait un pingouin avec une écharpe à raie blanches et rouges. Quand j'étais petite, mon père me faisait monter sur ses genoux et tendait la main vers la boule. Il la mettait à l'envers, et de la neige s'amassait au sommet, puis il la retournait d'un coup sec. On regard alors côte à côte la neige tomber doucement autour du pingouin. Je m'étais fait la réflexion qu'il était là tout seul, et ça m'inquiétait. Quand j'en ai fait part à mon père, il m'a répondu : "Ne t'inquiète pas, Susie, enfermé dans son monde parfait, il a la belle vie.""

Présentation de l’Éditeur : Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie.Assassinée à l'âge de quatorze ans, le 6 décembre 1973. " Mon prof préféré était celui de sciences naturelles, Mr. Botte, qui aimait faire danser les grenouilles et les écrevisses à disséquer dans leur bocal paraffiné, comme pour leur rendre vie. Ce n'est pas Mr. Botte qui m'a tuée, au fait. Et ne vous imaginez pas que tous ceux que vous allez croiser ici sont suspects. C'est bien ça le problème. On n'est jamais sûr de rien...
C'est un voisin qui m'a tuée. " Susie est au Ciel, et pourtant son aventure ne fait que commencer...

Mon avis : Il existe des livres "ovnis", des livres pour lesquels on ne sait pas trop quoi en penser car ils sont à part. Ce qui est sûr c'est que ce genre de livres ne nous laissent pas indifférents. La Nostalgie de l'ange fait partie du lot.
J'avais très très peur de le lire car j'avais vu son adaptation cinématographique il y a quelques années et j'étais passée totalement à côté. J'avais été frustrée et peu touchée par cette histoire dont je ne me souvenais presque plus. Et au final, c'était mieux que je ne me souvienne pas de grand chose, comme ça j'ai pu découvrir cette histoire avec un oeil quasi neuf.
Je peux comprendre les personnes autour de moi qui m'ont confié n'avoir pas réussi à rentrer dans le livre, car le rythme est lent, je l'ai moi même lu très lentement, et le style est très spécial.
Pourtant, quelque chose me tenait à travers ses pages, un ressenti très fort, une émotion palpable, quelque chose de presque magique.
L'important dans cette histoire n'est finalement pas l'enquête autour de la mort de cette adolescente, mais ce serait plutôt la vie de toutes les personnes qu'elle a pu croiser au cours de son existence, ou qui ont joué ensuite un rôle important pour sa famille. Chaque personnage a son petit grain d'originalité, l'auteure fait en sorte de nous intéresser à eux, et j'ai pu lire leurs histoires comme on peut admirer une oeuvre d'art, légèrement en retrait, mais tout de même transcendée.
J'irai même jusqu'à dire que je n'ai peut-être pas saisi toute la subtilité et l'émotion de cette histoire, mais ce qu'elle a créé en moi était très très fort. 
Je dois avouer que si Saefiel ne me l'avait pas prêté, jamais je n'aurai été lire ce livre, et j'aurai eu tord, vraiment. 

Citations :

"Je craignais que, laissée à elle-même, ma soeur ne fasse une bêtise. Dans sa chambre, elle s'est assise sur le vieux canapé que mes parents y avaient abandonné et s'est entraînée à s'endurcir.
- Inspire profondément et retiens ton souffle. Essaye de rester immobile de plus en plus longtemps. Rapetisse-toi et durcis-toi. Enroule tes extrémités et replie-les là où personne ne peut les voir."


"Elle perfectionnait l'art de parler à quelqu'un tout en regardant au travers. C'était pour moi le signe avant-coureur d'une fissure." 

 "[...] nous étions nées pour nous tenir compagnie. Deux filles étranges qui s'étaient découvertes de la façon la plus bizarre qui soit, dans le frémissement produit par mon passage."

"A quatorze ans, elle s'est éloignée de moi pour aller là où je n'étais jamais allée. Entre les murs de mon sexe se trouvaient sang et horreur, alors que dans les murs du sien il y avait des fenêtres."

""Comment commettre le meurtre parfait" était un vieux jeu, au paradis. Je choisissais toujours la stalactite parce que l'arme fond."

"Nos coeurs souffrants s'épanchèrent les uns dans les autres comme de l'eau coulant de tasse en tasse. Chaque fois que je racontais mon histoire, je perdais quelque chose, une toute petite goutte de douleur. Ce jour-là, je sus que je voulais raconter l'histoire de ma famille. Parce que l'horreur sur Terre est réelle et quotidienne. C'est comme une fleur ou le soleil ; rien ne peut l'empêcher d'être."

Note :


16/20
Un bon moment de lecture


Prêté par Saefiel


12 commentaires:

  1. C'est un livre que j'ai lu il y a quelques années et qui était resté au moins 2-3 ans déjà dans ma Pal mais quand je l'ai commencé, j'ai regretté de ne pas l'avoir lu plus tôt car j'ai vraiment adoré cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roh oui moi aussi je suis juste ravie de l'avoir lu comme ça ! C'est ça aussi que j'aime dans ces prêts de livres avec les copinautes. C'est la surprise et tu lis parfois des livres vers lesquels tu n'aurai pas du tout été à la base ET parfois tu as de merveilleuses surprises ^_^

      Supprimer
  2. J'ai vu le film et contrairement à toi, j'avais adoré, je suis assez curieuse de lire le livre maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai revu juste après ma lecture et là pour le coup, j'ai été bouleversée :) Comme quoi, parfois dans la vie, on est pas forcément "open" pour certains thèmes !
      Bises

      Supprimer
  3. Tiens, ça fait un moment que j'ai envie de voir Lovely Bones, je ne savais pas qu'il y avait un livre! Tu me donnes bien envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  4. Depuis le temps que je veux le lire!!! Tu me donnes encore plus envie!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis pas sûre que ce livre soit fait pour moi mais pourquoi pas :) Tu me donnes envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  6. Contrairement à toi, j'avais bien aimé Lovely Bones du coup faut que je lise le livre maintenant ! ^^

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Je vois que vous êtes une mordue de lecture ;) Si le cœur vous en dit et si vous aimez découvrir de nouveaux univers, je vous invite à faire plus ample connaissance avec la romancière Marie Caron. Les chroniques littéraires qui ont vu le jour sur la toile comparent souvent son roman « Couleur Émeraude » avec les écrits de S.King (mystères au compte-goutte, etc...) Voici son site web : mariecaron.fr – Vous pouvez aussi découvrir le profil Amazon de l'auteur ici : http://www.amazon.fr/Marie-Caron/e/B00EDH2YBE/ref=ntt_dp_epwbk_0

    Je vous invite également à rejoindre la page Facebook de M. Caron. En effet, une offre destinée à tous les futurs fans qui likeront la page a été publiée très récemment. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153518862225103&set=exp.10153518862340103.unitary&type=1&theater
    Marie.C offre les 2 premiers chapitres de son futur roman « Maintenant et à travers les temps ». C'est une offre limitée dans le temps, vous devriez sauter sur l'occasion ! ;) (et pourquoi pas, prévenir vos copinautes :P)

    En vous souhaitant d'agréables lectures,

    Bien à vous et bon surf sur les vagues littéraires. ;)
    Ps : Il est possible que vous n'appréciez pas ce genre de commentaire "coup de pub", vous pouvez le supprimer si vous le désirez. Il n'y a pas de mal.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas du tout, mais ta chronique me tente vraiment choupette ! Je le note :)

    RépondreSupprimer
  9. Et bien comme je te l'ai dis, je suis vraiment contente de te l'avoir fait découvrir et que tu l'ai aimé :D Ce livre c'est effectivement un concentré d'émotions et je pense vraiment qu'il mérite d'être lu ! Voilà je suis contente c'est tout ♥

    RépondreSupprimer