lundi 25 mars 2013

Croc-Blanc

L'Auteur : Jack London est un auteur Classique américain.
Le Roman : Editions Idéale Bibliothèque ; 1986 ; 331 pages
Genre : Jeunesse ; Aventure

Présentation de l’Éditeur : Fils d'une louve et d'un chien de traîneau, Croc-Blanc connaît bien la loi du Grand Nord : manger ou être mangé.Sa rencontre avec les hommes, ces dieux faiseurs de feu sera décisive. Sous l'autorité de son premier maître, il devient chien de traîneau. Mais un autre maître, sanguinaire et brutal, l'engage dans de cruels combats et réveille sa sauvagerie. De l'instinct du loup ou de celui du chien, lequel l'emportera ?

Mon avis : Au départ, je dois bien l'avouer, je n'étais pas super motivée pour lire ce livre. J'avais un vague souvenir de l'adaptation cinématographique que j'avais vu étant petite et... J'avais un peu peur de m'ennuyer...
J'ai tout d'abord été très troublée par le réalisme et la violence de certains passages. Les détails de la mort de certains animaux (ou hommes) sont parfois très choquants. C'était tout bonnement répugnant. Tout est décrit, les bruits, le ressenti. Quand Croc-Blanc mange un animal vivant, on a du mal à s'en remettre ! On atterrit brutalement dans le monde animal. 
Donc je me suis dis qu'il était étrange que ce livre soit classé dans le genre "Jeunesse". Je trouve cela beaucoup trop réaliste et dur, par moment. Je pense d'ailleurs que je ne l'aurai pas autant apprécié si je l'avais lu pendant mon enfance. Car oui, j'ai adoré.
Jack London réussit à nous faire ressentir tout ce que ressent Croc-Blanc. Cet auteur a un talent monstrueux. Je n'aurai jamais cru pouvoir autant apprécier cette lecture. J'étais l'animal, j'étais Croc-Blanc !
Je n'ai pas pu compter le nombre de fois où j'ai eu les larmes aux yeux, de joie, de tristesse, d'émotion.
Parfois je me demandais qui étaient les animaux ? Les hommes sont parfois bien pire car ce n'est pas pour se protéger qu'ils font du mal c'est pas pur plaisir !
Je me suis donc régaler, du début jusqu'à la fin, en suivant la vie de ce chien-loup pas comme les autres. J'ai tellement aimé le style de Jack London, il m'a tellement transporté ailleurs, que je pense lire d'autres de ses livres. Croc-Blanc me manque, ressentir tout ce qu'il ressent me manque. Ce livre m'a chamboulé, dans tous les sens du terme !

Mon ressenti sur certains passages (spoilers) :

- Pour un livre jeunesse, j'ai trouvé le premier chapitre assez glauque. On démarre par une meute de loups qui poursuivent inlassablement des hommes avec leurs chiens de traîneaux  Ils se font presque tous manger par les loups affamés. C'est assez pesant quand même !

- J'ai été étonnée de me rendre compte que la séparation de Croc-Blanc et de sa mère me fasse autant de mal. Sans le savoir, j'étais vraiment dans l'histoire et je souffrais avec lui, c'était animal.

Citation :

"- Tu n'as plus aucun droit sur ce chien, tu n'en es pas digne ! Vas-tu prendre cet argent, ou préfères-tu mon poing dans la figure ?
- D'accord, admit Beauty Smith avec un empressement craintif. Mais je prends l'argent sous toutes réserves. Ce chien vaut son prix. Et il n'y a pas de raison que je me fasse voler. Un homme a ses droits.
- Exact, répondit Scott en lui donnant l'argent. Un homme a ses droits. Seulement toi, tu n'es pas un homme, tu es une bête."

Note :




Valeur Sûre
18/20

Bouleversant, fascinant, choquant, révoltant, attendrissant... Ce livre est un petit chef d'oeuvre. Le style de Jack London est incroyable, il me faut en voir plus :)




Lu dans le cadre du Choix du Chapelier Fou spécial PAL du mois de Mars 2013



14 commentaires:

  1. Tu m'as donné envie avec ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je n'en reviens toujours pas de m’être trompée à ce point-là. Je pensais m'ennuyer, j'ai découvert une perle ! Comme quoi parfois, il faut passer certains préjugés :)
      Bises ^^

      Supprimer
  2. Je me souviens qu'au collège j'avais lu l'Appel de la forêt et qu'il m'avait vraiment beaucoup marqué. Mais je n'ai jamais lu Croc Blanc du coup ça me donne envie de découvrir un peu plus de cet auteur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien justement maintenant que j'ai lu Croc-Blanc, j'ai très envie de lire L'appel de la forêt :p
      Bises ^^

      Supprimer
  3. Et ben, tu es tentante avec ton avis ! Ca me donne envie de le lire alors qu'à l'origine ce n'est pas vraiment mon "style" et que je ne me serai pas dirigé par moi même vers ce style de lecture ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien tu sais, je l'avais dans ma PAL et je ne pense pas que je l'aurai lu de suite. Mais le chapelier fou a choisi pour moi et franchement je suis très contente d'avoir fais le pas. On peut découvrir des merveilles avec des livres qui à la base ne nous tentaient pas plus que cela (et ça m'est arrivé très souvent !)
      Bisouus !

      Supprimer
  4. Idem, je l'avais déjà emprunté mais l'avais rendu sans le lire, il ne me tentait plus!!!

    Ta chronique me donne envie de le reprendre ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut découvrir Jack London, son style est incroyable :)

      Supprimer
  5. Je l'ai lu quand j'étais plus jeune et j'avais adoré ! C'est d'ailleurs probablement grâce à Jack London que j'ai développé cette fascination pour le Grand Nord ! Tu m'as donné envie de le relire !!!! ^^
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien moi je ne me connaissais pas une passion pour le Grand Nord mais depuis 40 jours plus tard et Croc-Blanc, je dois bien avouer être fasciné ! C'est fou d'aimer autant alors qu'à la base je n'étais pas du tout attirée :)
      Bisous ^^

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Je ne regrette pas cette belle découverte ^^

      Supprimer
  7. C'est un petit bijou, en effet ! Un roman plein d'émotions. Je le relirai avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurai jamais cru aimer autant les romans sur le Grand Nord et en fait, à ma plus grande surprise, deux livres traitant de cette atmosphère ont été de très très belles découvertes pour cette première partie d'année :)

      Supprimer