lundi 10 avril 2017

C'est lundi, que lisez-vous / que regardez-vous ?



J'ai lu

[17/20]
C'est rapide, ça fait du bien au moral, on entre directement dans l'histoire et on termine le bouquin avec un sourire niais sur les lèvres. Donc, ça a fait mouche pour moi ^_^
Bon, par contre, les gentils font un peu trop gentils et les méchants ne sont pas franchement nuancés. Mais c'est une belle romance et je ne lui en demandais pas plus :)

"Son sourire s'attarde sur moi et m'enveloppe comme une couverture."

"J'ignore coment on peut se sentir à la fois si lourd et si léger, mais j'ai l'impression d'être lestée d'un nuage."


[13/20]
Comme toujours, c'est sympa mais je n'arrive pas à être à fond... Du coup je met du temps à le lire et ça m'agace. Quand je pense qu'il me reste encore 10 tomes à lire encore cela me décourage... Je suis à deux doigts d'abandonner. Et pourtant je n'ai rien de vraiment négatif à dire dessus mais... Je ne suis pas dedans...


[16/20]
Beau, intelligent, drôle. Je suis fan de cette série et j'adore découvrir les grandes villes de notre monde avec un décor totalement différent (et pourtant, quand on y regarde de plus près, la ressemblance est plutôt flagrante :p)

"- Si d'ici quinze jours vous n'avez pas remis à flot les comptes de votre agence, nous devrons opérer une saisie.
- Mais c'est impossible ! Si vous saisissez l'agence, je ne pourrai jamais vous rembourser ! Soyez logique !
- Je ne peux pas être logique, je suis banquier. Bonne journée, Mademoiselle."

"- Sur quelles bases ont-il été inculpés ?
- Mhhh... Un détective privé les a dénoncés.
- Oui, mais les preuves ?
- Oh, ça, on trouvera plus tard..."



[19/20]
Personnages ultra attachants, histoire trop CHOU ! Je suis totalement in love de cette belle BD




[14/20]
Ce tome est quasiment identique à la série TV et c'est un des moments de cette histoire où j'adhère un peu moins. En plus dans le tome les scènes passent sans transitions et c'est un peu bizarre pour suivre.



Je suis en train de lire

[32 %]
Pour l'instant il y a peu d'action et je me pose mille questions car tout est suggéré. Mais au fur et à mesure on en apprend de plus en plus sur ce monde dystopique où la liberté n'existe plus et où une certaine caste de femmes ne sont bonnes qu'à être des utérus sur pattes. L'ambiance est pesante, cela fait froid dans le dos.
Et l'auteure a une plume incroyable !

"Nous soupirions après le futur. Comment l'avions-nous acquis, ce don de l'insatiabilité ? Il était dans l'air ; et il y demeurtait, comme une pensée à retardement."

"C'est le genre de style qui leur plaît : art folklorique, archaïque, fait par des femmes, pendant leurs loisirs, à partir de choses qui ne sont plus utilisables. Un retour aux valeurs traditionnelles. Qui ne gaspille pas ne connaîtra pas le besoin. On ne me gaspille pas. Pourquoi suis-je dans le besoin ?"

"Ce n'est pas la fuite qu'ils craignent. Nous n'irions pas loin. Ce sont ces autres évasions, celles que l'on peut ouvrir en soi-même, si l'on dispose d'un objet tranchant."

"Il y a plus d'une sorte de liberté, disait Tante Lydia. La liberté de, et la liberté par rapport à. Au temps de l'anarchie, c'était la liberté de. Maintenant, on vous donne la liberté par rapport à. Ne la sous-estimez pas." 

"Elles portaient des corsages boutonnés sur le devant qui suggéraient les possibilités du verbe défaire. Ces femmes pouvaient être défaites ; ou pas. Elles semblaient avoir le choix, alors. Nous semblions avoir le choix, alors. Notre société se mourait, disait Tante Lydia, à cause de trop de choix."

"La modestie, c'est d'être invisible, disait Tante Lydia. Ne l'oubliez jamais. Etre vue - être vue - c'est être - sa voix tremblait - pénétrée ; ce que vous devez être, Mesdemoiselles, c'est impénétrables."

"L'ordinaire, disait Tante Lydia, c'est ce à quoi vous êtes habituées. Ceci peut ne pas vous paraître ordinaire maintenant, mais cela le deviendra après un temps. Cela deviendra ordinaire."

"Il n'est pas censé me parler. Bien sûr, il y en aura qui essayeront, disait Tante Lydia. Toute chair est faible. Je la corrigeai dans ma tête : Toute chair est pâture."

"Cela m'arrive, ces attaques du passé, comme une faiblesse, une vague qui me déferle par-dessus la tête."

"Nous vivions, comme d'habitude, en ignorant. Ignorer n'est pas la même chose que l'ignorance, il faut se donner de la peine pour y arriver."

"Nous étions les gens dont on ne parlait pas dans les journaux. Nous vivions dans les espaces blancs et vides en marge du texte imprimé. Cela nous donnait d'avantage de liberté. 
Nous vivions dans les brèches entre les histoires."

"Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés."
Personne n'a dit quand.

"N'y a-t-il pas de fin à ces faux-semblants de bienveillance ?"

"Même l'entendre chanter m'inquiète. On nous a mis en garde de ne pas paraître trop heureux."

"Je veux être estimée dans des domaines où je ne le suis pas. Je veux être plus qu'estimable."



[12/20]
Pas fameux. Aux vues de la bande annonce je m'attendais à largement mieux mais au final c'était prévisible et lent. Certaines scènes se voulaient touchantes mais en fait ça ne m'a fait ni chaud ni froid. Déçue donc...


[17/20]
Visuellement c'est très beau, les musiques sont magnifiques et ça donne envie de voyager dans le Pacifique Sud. J'ai versé plusieurs fois ma petite larme donc ça a fait mouche chez moi. Après c'est vrai que le scénario est un peu léger, et il ne fera pas parti de mes Disney préférés. Mais quand même, c'était dépaysant et magnifique. Mention spéciale pour le "poulet" grâce auquel j'ai ris jusqu'aux larmes et qui franchement est le meilleur personnage du film MDR. 


[19/20]
J'avais adoré le livre, j'ai adoré la série. Fidèle à l'oeuvre originale, et en même temps différente car bien plus développée. L'histoire m'a tellement perturbée que j'ai du faire des pauses durant mon visionnage. Oui, j'ai beaucoup pleuré, car les différents sujets traités sont lourds, et les images ne nous épargnent rien. Cette histoire est d'utilité publique si elle fait enfin prendre conscience aux gens que, parfois, l'accumulation de blessures, de tristesse et de colère peut amener à des actes terribles et dramatiques.
La musique, les acteurs, le schéma narratif, tout était parfait. On s'attache autant aux harceleurs qu'aux victimes, et c'est juste le reflet de ce qu'est la réalité.

16 commentaires:

  1. Aaaah moi aussi j'ai regardé 13 Reasons Why ! J'ai adoré aussi, mais comme toi j'ai du faire pas mal de pauses (c’était un peu trop émotionnellement parlant par moment) et j'ai aussi beaucoup pleuré. Par contre, je ne sais pas trop quoi penser de la fin. Ils ont laissé la porte ouverte pour une saison 2, et je ne suis pas particulièrement pour. Ca doit être mon coté "ne vous éloignez pas trop du livre !!" XD
    Bref ! Bonne semaine :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment l'auteur du livre serait pour une saison 2 (tu m'étonnes, l'appel du gain !!). Mais je suis comme toi, je trouve qu'il y a une fin ouverte, tout comme dans le livre, et j'aime ça !
      Je te remercie ^^ Bisous :)

      Supprimer
  2. Arf en lisant ton article je viens de me rappeler que je devais regarder si La servante écarlate était à la librairie... J'en ai fait deux ce matin et j'ai complétement oublié de regarder. Je vais être obligée d'y retourner^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai pris en e-book pour ma part car ils ne l'avaient pas à ma médiathèque. Je le recommande vivement parce que c'est vraiment super. Plus je le lis et plus j'ai hâte de voir la série car je pense que ça va être un truc de malade !!
      Bises :)

      Supprimer
  3. Hello topinnette <3
    13 Reasons Why <3 <3
    Vaiana pas encore vu mais bientôt ^_^
    je te souhaite une belle semaine =)
    Gros zoubininoux :-* :-* :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es comme moi, t'as du retard sur ton visionnage des "classiques". J'espère que tu auras la chair de poule dés les premières seconds de Vaiana ma chérie, la musique est vraiment géniale !!! <3
      Gros gros Bisounets <3

      Supprimer
  4. Je te souhaite une excellente semaine et de belles lectures :) ☆♥

    RépondreSupprimer
  5. Hello ! Belle semaine et bonnes lectures.

    PS : Le blog fête ses 5 ans et un concours est en ligne jusqu'au 21 avril.
    N'hésite pas à y participer, si ce n'est pas déjà fait ;)

    Contente que tu aies aimé Confess ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ! Ouahou 5 ans ! Je vais aller faire un tour sur ton blog ^^ Le mien fera 6 ans en septembre il me semble, je ferais peut-être quelque chose je pense.
      Et oui Confess c'était bien sympa ! A quand la série TV adaptée en VOSTFR ???
      Bises ^^

      Supprimer
  6. Ce tome de Walking Dead porte bien son nom car je pense que c'était à partir de là que mon intérêt a commencé à s'émousser et que j'ai atteins le point de non retour :) Vaiana fait partie des films que je veux voir et sur Facebook, tu m'as donné très envie de lire La servante écarlate, du coup ce sera l'une de mes prochaines lectures en VO (j'espère le lire avant le début de la série). Bonne semaine et bonnes lectures et visionnages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arg j'espère que Walking Dead la suite est mieux quand même ! D'ailleurs la série tv, la dernière saison là je m'ennuie grave...
      Je suis ravie de t'avoir donné envie pour La servante écarlate parce que j'aime vraiment beaucoup ! Je le lis doucement mais ce n'est pas pour autant qu'il ne me passionne pas. On en apprend petit à petit, pas violemment mais c'est la situation dans laquelle se trouve l'héroïne qui est violente...
      Bisous bisous et merci ^^

      Supprimer
  7. Coucou, copine! :)
    C'est trop dommage pour Yona! Mais si ça ne le fait pas, ne te force pas.
    Tu m'as dépassé pour The Walking Dead d'un tome! J'ai hâte que le tome d'Ekhô sorte!
    Bons visionnages, bonnes lectures et belle semaine, ma douce amie! :) Bisous, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai toujours pas décidé pour Yona. Je vais réfléchir ahah. J'aimerais bien savoir la suite quand même :p
      Gros bisous ma coupinette <3<3

      Supprimer