dimanche 4 août 2013

Le Manoir, tome 1 : Liam et la Carte d'éternité

L'Auteur : Evelyne Brisou-Pellen est une auteure française
Le Roman : Edition Bayard Jeunesse ; 2013 ; 368 pages
Genre : Jeunesse ; Fantastique

Présentation de l’Éditeur : Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout, dans cette vieille demeure, l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. Il ne voit qu’une chose à faire : s’enfuir. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir. Et celui-ci recèle des dangers dont il n’a pas la moindre idée.

Mon avis : Encore une victoire pour canard ! Heu pardon, je veux dire "pour Bayard Jeunesse". Oui ça commence à être une habitude chez eux. Aucun de leurs livres ne me déçoit, c'est fou quand même ! Et puis bon, même au niveau de l'objet, leurs livres sont magnifiques, hyper agréable au toucher et solide (cela explique un peu plus leurs prix que d'autres, si vous voyez ce que je veux dire...).
C'est encore une très jolie histoire que j'ai dévoré en presque un après-midi. Une fois que vous ouvrez ce livre, vous ne savez pas dans quoi vous vous embarquez ! (enfin, j'avais ma petite idée dés le départ, mais c'est tout de même très bien amené, et pour les enfants, c'est vraiment parfait ^^). 
Ce sont les petits détails que j'ai préféré dans cette histoire, les petits quelque chose qu'on pourrait ne pas remarquer mais qui sont pourtant très important pour l'ambiance. (les paysages tout autour du Manoir par exemple ^^)
Plus on avance dans le livre, et plus on aime les personnages. Presque tous on un secret et évidemment, le plus gros concerne Le Manoir ! L'idée de La Carte d’Éternité est tout à fait géniale, j'ai complètement adhéré !
Je me suis évidemment beaucoup attaché au personnage principal, mais j'avais aussi un faible pour "Leo" (pour ceux qui ont vu le film "300", vous me comprendrez ^^). 
Le secret de Cléa me turlupine énormément et j'ai désormais vraiment hâte de lire la suite !
Enfin, je dois dire que le style de l'auteure est vraiment très agréable, je me suis même surprise à rire toute seule à la terrasse du café où j'avais commencé à lire Le Manoir. Dans ces cas-là, on se rend bien compte qu'on est totalement à fond dans le livre.

Citations :

"C'était comme au collège le jour de la rentrée en sixième, on se sent perdu dans une immense toile d'araignée. Ensuite on se familiarise, et tout devient plus petit. Il y a aussi une dimension psychologique dans la taille des choses."

"Le jour se levait sur les Thermopyles, Xersès était dans son campement, en tenue de cérémonie, sans doute en train de supplier les dieux de lui accorder la victoire. Coutume bien étrange, car pratiquée par tous les peuples, et qui devait compliquer sérieusement la vie des dieux qu'on priait dans les deux camps."

"J'eus un sourire moqueur :
- Oui, les garçons, il faut toujours qu'ils soient les plus forts..."

Note :


Valeur sûr
17/20

J'ai adoré découvrir les secrets du Manoir et de ses pensionnaires. Ce livre possède une ambiance particulière et il m'a beaucoup touché. ça se lit tout seul, n'hésitez plus !


Lu dans le cadre d'un Service Presse avec Les éditions Bayard Jeunesse que je remercie


14 commentaires:

  1. Ce livre m'intrigue et ta chronique donne envie!!

    RépondreSupprimer
  2. Maintenant j'ai envie de le lire '.' HOP WL haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé tu as bien raison copine ^_^

      Supprimer
  3. Roh, tu me donne encore plus envie de le lire ! C'est malin. ^^

    RépondreSupprimer
  4. Hum, c'est un livre fait pour moi ça dis donc ! Merci pour la découverte et cette belle chronique qui donne envie... Quelle tentatrice lol

    RépondreSupprimer
  5. Il me fait de plus en plus envie ^-^ la dernière fois, il était en occasion a Gilbert Joseph mais j'ai pas été assez rapide :( .

    RépondreSupprimer
  6. Deuxième avis positif que je vois! il me fait bien envie!

    RépondreSupprimer