mardi 19 avril 2016

Les portes du secret, tome 2 : Le souffle d'Emeraude


"- Juste ciel, dit-elle. Vous êtes l'enfant perdue des Zaltana ?
Lasse, je lui fis un petit sourire.
- Je ne suis plus perdue, maintenant. Et je ne suis plus une enfant."


Présentation de l’Éditeur : 
Une année, une seule. C'est le temps dont dispose Elena pour développer ses pouvoirs de magicienne. Mais le parcours est semé d'embûches. Les détracteurs d'Elena cherchent à la manipuler, voir à la détruire. Triomphera-t-elle de la jalousie des Magiciens, de la traîtrise du Prince exilé, et de la haine que lui voue son frère ? Lire et rebelle, elle poursuit sa quête. Avec, pour allié, le mystérieux Valek qui lui insuffle, en pensée, la force de devenir elle-même...

Auteur : 
Maria V. Snyder

Genre : 
Fantasy ; Romance

Le livre commence ainsi : 

"- Nous y voilà, dit Irys.
Je regardai autour de moi. La jungle vibrait de vie. Des buissons touffus envahissaient le sentier, de grosses lianes pendaient des branches, et le babillage strident d'oiseaux tropicaux me perçait les tympans. Dans les arbres, de petites créatures poilues qui nous suivaient depuis des heures nous guettaient, à moitié cachées derrière des feuilles géante."


Mon avis : 

Il y a quelques années, j'avais lu et adoré le tome 1 de cette saga, et puis j'avais décidé d'abandonner puisque la suite était difficilement trouvable, ou alors beaucoup trop chère. Et puis, Valek, personnage charismatique du tome 1 était censé être beaucoup moins présent dans le tome 2, du coup, j'avais vite fait mon deuil.
Et puis, j'ai décidé de me relire le tome 1 et de terminer cette saga, et franchement, j'ai vraiment bien fais !!
J'ai presque envie de dire que j'ai préféré le tome 2 au tome 1, beaucoup plus abouti en terme de trame de fond. Les nouveaux personnages sont tous très attachants, et Valek n'est pas si absent qu'on pourrait le croire aux premiers abords ^^

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Elena à un accueil assez particulier dans sa famille qu'elle retrouve 15 ans après son enlèvement. Son frère la prend pour une espionne et Valek est considéré comme le diable en personne. Du coup, c'est sur des chapeaux de roues qu'Elena découvre son pays d'origine, Sitia. 

Si certains sont ravis de la retrouver, d'autres pensent que sa venue n'est qu'un trouble dans cette société magique, car oui, Elena est très puissante, peut-être même plus que les plus grands magiciens du Haut Conseil.

J'ai trouvé intéressant de voir l'envers du décor des deux pays. Dans l'un, en Ixia, là où Elena a été élevée dans un "orphelinat" et est devenue goûteuse pour l'Empereur, c'est un empire dirigé d'une main de fer, où les libertés sont minces. Mais tout le monde a un travail et peut manger à sa faim.
Par contre, là où est née Elena, en Sitia, il y a plus de liberté mais la jeune femme et apprentie magicienne découvre ce que sont des mendiants, et elle doit utiliser sa monnaie pour les produits de premières nécessités (nourriture, vêtements).

Elena se fait vite de nouveaux ennemis, mais aussi de nouveaux amis : Kiki (la jument), Dax, ou encore L'Homme-Lune.
J'ai adoré la puissance, la sagesse de L'Homme-Lune, personnage énigmatique. 
Les personnages ennemis de Elena sont aussi très intéressants puisque leurs pouvoirs magiques, ou leur puissance politique peut être un vrai calvaire pour notre héroïne.

Pour ce qui est de sa relation avec Valek, je l'aime énormément, même si l'amour n'est pas très développé dans cette saga en fait. La trame de fond et le personnage principal sont les plus importants. L'amour qu'éprouvent Valek et Elena est important aussi, évidemment. Mais les passages où ils sont cités ensemble sont peu développés. Cela peut être un manque pour certains, moi personnellement cela ne m'a pas gêné. Je m'y suis habituée.

Du coup, je ne classerais ce livre que dans le genre Fantasy, et pas dans celui de la Romance.

Mon ressenti sur certains passages (spoilers) :

- j'ai adoré les dialogue entre Elena et Kiki. J'adore ce lien qu'elle a pu créer et j'aimerais énormément être capable de parler et de me faire comprendre par ma chienne et ma chatte. Ce serait merveilleux.

- je n'aime pas la tournure que prend la relation d'Elena avec Cahil ! Et Leif m'énerve !

Mot decouvert durant ma lecture :

Avoir une epiphanie (sentiment) : compréhension soudaine de l'essence ou de la signification de quelque chose.

Citations :

"- Il faut être culotté, dit Cahil, pour croire que l'on peut réussir là où un maître magicien a échoué.
Et il partit à grands pas dignes.
- Il faut être stupide pour renoncer avant d'avoir tout essayé, lançai-je à son dos tourné."

"D'un mouvement fluide, Valek sauta à terre. L'étoffe noire de ses vêtements épousait ses formes. Il tendit les bras à l'horizontale et tenta de prendre l'air innocent.
- Tu vois, je ne suis même pas armé.
- Menteur ! Veux-tu que je devine combien d'armes tu portes sur toi, ou bien dois-je te fouiller au corps ?
- La seconde solution est le seul moyen d'en avoir le coeur net, dit Valek avec délectation."

Note :



15/20


Je ne pensais pas cela possible, mais je l'ai presque préféré au premier tome. Les nouveaux personnages, la trame de fond, l'évolution d'Elena qui découvre petit à petit qui elle est vraiment... J'ai vraiment passé un super moment avec ce livre et j'ai hâte de connaître la suite :D




Aucun commentaire:

Publier un commentaire